Plats  Recettes

Poulet à la chinoise (miel, gingembre, soja)

Préparer un plat original, épicé mais pas trop conceptuel… pour des invités dont on ne connaît pas les goûts alimentaires. Quelle angoisse… ! Cela vous est surement déjà arrivé ? Oh et puis zut, Épices Malices aime le challenge alors c’est parti pour un poulet à la chinoise ! Quels seront les ingrédients de base ? Poulet + riz, à priori, on ne prend pas trop de risque ! La note d’originalité se tiendra par son goût sucré salé assez léger et la touche de gingembre.
Ne faites pas comme moi : ne laissez pas votre wok sur le feu encore allumé toute la soirée… Nous avons échappé à l’incendie et je suis bonne pour commander un nouveau Wok à Noël !

Ingrédients (pour deux personnes)

– 2 escalopes de poulet
– 5 cuillères à soupe de sauce soja salée
– 3 cuillères à soupe de miel
– 1 pincée de poudre de gingembre
– 2 gousses d’ail
– riz

Préparation :

La veille, déposez dans un saladier : le miel, la sauce soja, la poudre de gingembre (ou du gingembre frais coupé en morceaux) et l’ail haché finement. Bien mélanger afin d’obtenir une sauce relativement lisse.
Coupez vos escalopes de poulet en petits carrés et plongez-les dans le saladier.
Couvrez d’un film plastique et gardez au frais 24h (maximum).

Le lendemain, lorsque le riz est cuit, faites chauffer un filet d’huile d’olive dans votre WOK – cela fonctionne très bien avec une casserole normale mais la cuisson sera plus longue. Une fois l’huile bien chaude, versez vos morceaux de viande avec la sauce soja. Essayez de conserver un peu de sauce pour verser dans votre bol avant de servir.

Laissez cuire environ 5 minutes (c’est assez rapide) en faisant attention à la viande afin qu’elle ne sèche pas et donc ne cuisse pas trop. Mélangez de temps en temps avec vos baguettes. Pensez à ouvrir les fenêtres ou à mettre en route la hotte car l’odeur est assez forte.
Lorsque c’est prêt, déposez un peu de riz blanc dans un bol, versez quelques morceaux de viande, un filet de sauce non cuite et servez avec des baguettes !

Ce plat se marie très bien avec un Bordeaux Blanc – 2006 à ma grande surprise ! Merci à ma « coach oenologue ».

Leave a Comment

Your email address will not be published.

You may also like

Most Popular